Rechercher

La surpopulation, ce fléau

Mis à jour : il y a 5 heures

Il est clair que la viabilité de notre écosystème nécessite une stabilisation du nombre d’êtres humains, mais également une réduction de la population et de la consommation, d'un point de vue logique l'un ne va pas sans l'autre et tout effort sera vain sans un combat multidirectionnel, réduisant notre impact sur plusieurs fronts.


C'est mathématique et sans doute loin de rassurer les égos soucieux de leur petit confort individuel qu'il sera impératif de reduire si on veut améliorer la situation critique globale dont tout le monde ensemble s'accommoder. Pourtant lorsqu'on enferme le vivant, on l'emballe, on le souille. C'est la mort qu'on cultive et ce n'est plusbin scoop, c'est notre réalité et plus personne a l'heure de l'information libre be peut le nier.


Pourtant la réduction de la population humaine pose des questions éthiques et cela est en quelques sortes aberrant vu que le poid de la densité humaine de masse est le principal facteur de la destruction de notre planète.


La surpopulation est le fléau le plus aggravant et pourtant c'est celui que la société s'empêche de prendre en compte dans ses calculs et autres réflexions majoritairement stériles jusqu'à présent. Un tas de fausses solutions sans réelle efficacités sont mises en avant sous prétexte que c'est immoral de contrôler les naissances par exemple. Mais en revanche détruire notre écosystème pour les plaisirs égoïstes et matérialistes de ces citoyens sans grande détermination semble acceptable.


Pour avoir une approche claire de la réalité du terrain et develloper des solutions concrètes, je reste persuadée qu'il est nécessaire de sortir du carcan habituel, conventionnel et de cette sorte de sentimentalisme contre-productif qui empêche de se poser les bonnes questions et pour y répondre en toute objectivité et finalement efficacité. Un point de vie alternatif et atypique est de mise. Les résultats actuel insuffisants et l'état du monde général en sont une preuve formelle


Surproduction et Surpopulation. L'impact grandissant de ces deux phénomènes à l'échelle de l'humanité est devenu de plus en plus visible ces cinquante dernières années. On irait même jusqu'à dire sans exagération, qu'il s'agit de phénomènes toxiques, asphyxiant la Terre et tout ce qui y vit. Les extinctions de masse pour preuve et ceci n'est malheureusement pas de la fiction.


D’un côté, les projections démographiques modérées indiquent que le nombre d’habitants sur la Planète atteindra, presque avec certitude, 10 milliards, peut-être plus, d’ici 20 ans.


De l’autre, des estimations scientifiques de plus en plus fiables mettent en lumière la capacité maximum de la charge humaine sur terre à court terme, avec un niveau de vie de plus en plus moderne adopté massivement par ces habitants et des ressources limitées de plus en plus surexploitées.


« Notre monde est menacé par une crise dont l'ampleur semble échapper à la plupart. La puissance déchaînée de l'homme a tout changé, sauf nos modes de pensées, et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps. » - Albert Einstein


Visiblement, un changement démographique de cette amplitude nécessitera une réorientation majeure des mentalités, des valeurs et des modes de vie. Mais surtout certaines notions à réinstaller, celles de l'effort collectif et du sacrifice individuel permettant une réduction significative de notre impact à grande échelle. Et même si il n’y a pas de garanties quant au succès d’un tel programme. Réalisons tout de même que si l’humanité échoue dans sa tentative, la nature imposera certainement une réalité encore plus dure. La crise sanitaire de 2020 n'étant qu'un échantillon de ce que le monde asphyxié par l'activité humaine nous réserve. D'une Nature finissant par se rebeller contre cette violenre agression humaine et industrielle ruinant les mers, les airs et les sols.


Bien que la nécessité de réduire la population puisse prêter à controverse, on peut clairement démontrer les conséquences néfastes actuelles de sa croissance mondiale galopante et celles de cet effet de masse des dernières décennies sur l'état du monde actuel. Des projections de plus en plus fiables, des capacités terrestres limitées présentes et futures et autres limites à ne pas franchir. Pourtant objectivement déjà bien atteintes. Des solutions seraient possibles pour reduire cette densité galopante avec des calculs précis des différentes pertes et avantages à terme.


Sachant la biodiversité littéralement en détresse suffocante à cause d'une civilisation toxique et sans conscience détruisant tout sur son passage. Une configuration juste insoutenable pour la Planète et tout les écosystèmes vivant dessus, risquant ainsi l'extinction. L'humain ne faisant preuve d'aucune auto-régulation, ceci étant pourtant l'instinct de survie le plus primordial dans le règne animal et la biosphère pour la pérennisation des espèces depuis des milliards d'années. Car même les animaux hésitent à se reproduire dans un environnement hostile ou sans avenir.

L'homme serait-il devenu si imbu de lui-même au point de détruire son propre habitat, d'empoisonner sa propre nourriture et gâcher son avenir pour des gadgets en toc et un hyper confort en plastique... La réponse semble être évidente. Il faut impérativement sortir de cette mentalité exclusivement anthropocentrique qui nous mènera sans aucun doute à l'extinction. Un suicide collectif de la part d'esclaves aveugles et vaniteux du système industriel en place, une masse s'agglutinant vers nulle part. Telle une espèce invasive, un pathogène contaminant tout les espacesdisponibles jusqu'à effondrer l'équilibre Naturel.


ONE WAY TO NOWHERE ?


L'Autorégulation est un processus de base dans la Nature qui est l'exemple le plus parfait en terme d'efficacité sur le long terme. Réguler la population humaine devrait être une priorité et être traitée beaucoup plus sérieusement et rapidement que cela ne l’a été jusqu’à présent... Affaire à suivre et à partager !

Army of Nature Project ⚡




14 vues

Posts récents

Voir tout