Rechercher

La chute des éléphants

Mis à jour : il y a 6 heures

Pour la première fois, un important organisme de conservation a reconnu l’éléphant de savane et l’éléphant de forêt comme deux espèces distinctes d'Afrique.


Sur la base d'évaluations récentes, l'éléphant de savane africaine, dont la population a diminué d'au moins 60% au cours des 50 dernières années, a été classé comme «en danger». L'éléphant de forêt d'Afrique, dont la population a chuté de plus de 86% sur une période de 31 ans, a été classé comme «en danger critique d'extinction». Les estimations actuelles suggèrent qu'il reste environ 415 000 éléphants en Afrique, pour les deux espèces


Les éléphants ont longtemps été considérés comme africains ou asiatiques. Mais il existe en fait deux espèces d'éléphants d'Afrique: l'éléphant de savane est plus gros, a des défenses incurvées et parcourt les plaines ouvertes de l'Afrique subsaharienne. L'éléphant de forêt plus petit et plus sombre, avec des défenses droites, vit dans les forêts équatoriales d'Afrique centrale et occidentale.


Ce statut de menace d'extinction élevé pour les deux espèces pourrait déclencher une augmentation des incidents de braconnage, car les parties d'animaux plus rares des espèces les plus à risque sont plus demandées sur le marché noir ainsi que dans les zones où l'ivoire est toujours commercialisé légalement


Bien que certains gouvernements, dont le gouvernement chinois, ont engrangé d’importantes avancées en fermant leur marché de l’ivoire intérieur, y compris en menant des actions de contrôle et de répression, davantage doit être fait pour assécher la demande d’ivoire. Dans certaines parties d’Afrique, l’effondrement du secteur touristique, consécutif à l’éclatement de la pandémie, a conduit à une aggravation de la menace du fait de l’intensification du braconnage, facilité par la perte des revenus nécessaires pour faire respecter la loi.


Bien plus que la pression du marché international de l’ivoire, le déclin de la production de fruits constitue un nouveau péril pour les éléphants des forêts qui peinent à se nourrir. La reconstruction des populations d'éléphants nécessite la protection de leur habitat et de leur écosystème. Ainsi que la poursuite de la lutte contre le braconnage et le trafic d'ivoire.


Nous soutenons toutes les initiatives sur le terrain et toute démarche allant dans ce sens et nous devellopons activement divers projets et missions dans le but de sensibiliser à la situation critique de la biodiversité et pour la conservation des espèces menacées.


Army of Nature Project ⚡⚡⚡

Photo : Alex Vega Lynn @ Kruger National Park - South Africa 2020


#armyofnature #wearenature #conservation





Posts récents

Voir tout