Rechercher

Galaxia Lactea

Mis à jour : 19 oct. 2020

La voie lactée est la deuxième plus grande galaxie du groupe Local, un amas d'une soixantaine de galaxies mesurant 10 millions d'années-lumière de diamètre. En effet, après le système solaire, il y a notre galaxie, la Voie Lactée, incluse dans un Groupe Local, lui-même compris dans un ensemble d’environ 1 millier d’autres galaxies, le superamas de la Vierge, qui est lui-même inclus, depuis sa découverte en 2014, dans un superamas encore plus vaste, nommé Laniakea.

C'est une galaxie spirale qui comprend de 200 à 400 milliards d'étoiles et au minimum 100 milliards de planètes. Son diamètre est estimé à environ 100 000 à 200 000 années-lumière.

Notre Système solaire qui en fait partie, se situe à environ 27 000 années-lumière du centre de la voie lactée lequel est constitué d'un trou noir supermassif.

Le centre, appelé bulbe galactique, est gonflé par une grande densité d'étoiles et mesure 10.000 années-lumière de diamètre. L'ensemble de la galaxie est entouré d'un halo, qui serait constitué d'étoiles, de gaz et de matière noire.

L'expression « Voie Lactée » vient du grec ancien « Galaxia Lactea » , qui signifie « chemin de lait » Pour mieux comprendre l'origine , il faut se replonger dans les croyances antiques.

Il existe en effet de nombreuses légendes liées à notre galaxie, dont celle issue de la mythologie grecque.

On raconte que Zeus mis son fils Hercule au sein de la déesse Héra alors qu’elle était endormie. En tétant de lait divin, Hercule devait devenir immortel. Ne domptant pas encore sa force, il tira si fort que le lait gicla et se répandit en une grande traînée de lait dans le ciel.

L'observation et la compréhension des galaxies peuplées de milliards d'étoiles, sont une quête qui a commencé il y a très longtemps, depuis que l'homme a regardé le ciel. En 1609, grâce à Galilée, la nature scientifique de la Voie lactée fut établie une fois pour toutes. Les meilleurs moments pour observer le centre galactique brillant de la Voie Lactée, dans n’importe quelle partie du monde, se situent entre la mi-mars et la mi-octobre, la “Saison de la Voie Lactée”.

Elle est visible à l’œil nu de partout, du moment qu’il n’y a pas de ville à proximité, et pas de « pollution » lumineuse. Il faut également être un minimum patient. Elle brille peu et l’œil met plusieurs dizaines de minutes avant que la vision nocturne soit efficace. Mais le spectacle en vaux la chandelle.



0 vue

Posts récents

Voir tout