Rechercher

Aluminium pollution Maximale

Mis à jour : 19 oct. 2020

L’aluminium est extrait de la bauxite grâce à des procédés chimiques lourds. Pour une tonne d’aluminium, on provoque jusqu’à quatre tonnes de boues rouges nocives. Elles sont stockées dans de vastes bassins et souvent des fuites ou des ruptures de digues provoquent l’inondation de villages entiers par les masses de boues corrosives. Des métaux lourds toxiques tel que le plomb, le cadmium et le mercure transforment des fleuves en zones mortelles toxiques. Même en dehors de tout accident, la pénétration de substances toxiques pour l’environnement dans l’air, les sols et les eaux a de graves conséquences : les personnes qui vivent à proximité des usines d’aluminium se plaignent de la pollution de l’eau, de maladies de peau et de la mort des poissons.


Son exploitation à ciel ouvert entraîne des déforestations de grande ampleur et la destruction des écosystèmes et des paysages.

Pour atteindre la fine couche rocheuse située sous la surface de la terre, des arbres sont abattus sur d’immenses surfaces en Australie, en Indonésie, au Brésil et en Guinée. Au Brésil, une surface équivalente à 250 terrains de football est dévasté chaque année afin de permettre l’extraction de bauxite.


Cela produit aussi des émissions de fluor dans les airs et les eaux. Les vapeurs de fluor très oxydantes, attaquent la végétation; les eaux se chargent de fluor et de sels d'aluminium toxiques.


De plus, l'aluminium n'est pas sans effet sur notre santé, certaines sources affirment qu'il pourrait être impliqué dans des maladies telles celle d'Alzheimer, celle de Parkinson, l'Amyotrophie latérale,...

La production d’une tonne d’aluminium nécessite 15 mégawatts-heure, soit la consommation d’un foyer de 2 personnes pendant cinq ans. L’énergivore production d’aluminium est uniquement rentable avec la mise à disposition d’une grande quantité d’électricité et à très bas prix. Au Brésil par exemple, on construit de gigantesques barrages hydroélectriques et les terres des communautés indigènes sont inondées


En Allemagne, c’est l’industrie automobile qui est la plus grande consommatrice du léger métal : chaque voiture contient jusqu’à 150 kilogrammes d’aluminium.

Près de 20% de l’aluminium est contenu dans les emballages alimentaires : ne laissant pas passer la lumière et neutre au niveau du goût, l’aluminium est prisé pour la fabrication de capsules de café, de boîtes de conserve et autres couvercles de yaourts. Il est aussi utilisé comme anti transpirant dans les déodorants et il régule la texture des crèmes. On le retrouve également dans certains médicaments.

La demande d’aluminium a considérablement augmenté ces dernières années, ce qui a eu des conséquences désastreuses.

Nous pouvons réduire notre production en réduisant notre consommation. Pensez-y !



3 vues

Posts récents

Voir tout